Le Viol du Routier, sans retenue, les filles prennent le dessus !

Le Viol du Routier, c’est l’histoire de deux nanas dont le road-trip finira par mal tourner. Sans limite, Tamara et Gabrielle violent les hommes au gré de leurs conquêtes jusqu’à épuisement du stock… les rôles vont peu à peu s’inverser car les hommes eux aussi franchiront les barrières du rapport non consenti. Grave, déjanté, inspiré, Le Viol du Routier, fiction de Juliette Chenais de Busscher doit désormais trouver sa place auprès des cinémas d’art et d’essais.

Bien que porté par des femmes, Le Viol du Routier est loin de pointer ce féminisme désuet, transcendé qu’il est par le jeu des deux comédiennes. Leurs rôles ne cessent d’évoluer. En quête d’elles mêmes, de leur sexualité, on frôle l’art de l’ouverture de l’entre-cuisse, jusqu’à les voir repousser leurs prédateurs.

D’entrée, Juliette Chenais de Busscher casse les codes : Tamara et Gabrielle débarquent chez une amie absente qui a sous loué son appart à un vieux garçon. Tous finissent par partager les lieux avant que l’une d’entre elle ne se masturbe aux yeux de tous. Les filles enchaîneront les rencontres et iront jusqu’à renifler des slips afin de mieux cerner leurs proies (dont une scène inspirée des Valseuses).

La critique est plutôt favorable, un prix l’an dernier à Toulouse sur le Festival Groland, puis un nouveau à Lectoure pour cette quatrième édition du Festival Bizarre, ce week-end du 28 octobre. Le Viol Du Routier a aussi traversé l’Espagne, le Mexique, bref, jusqu’à arriver à Lectoure dans le Gers, salle de la Comédie. Sur place, une poignée de cinéphiles avertis face à un film non consensuel, bien loin de la censure ; à l’écran la féminité donne déjà le vertige à plus d’un homme vibrant autour des deux têtes d’affiche interprétées par Flore Abrahams (Tamara) et Clémence Laboureau (Gabrielle).

https://vimeo.com/275372704

https://www.facebook.com/LEVIOLDUROUTIER/

https://www.facebook.com/festivalbizarrelectoure/?__tn__=k*F&tn-str=k*F

https://fr-fr.facebook.com/Fifigrot/

 

A propos de l'auteur
- #Yakayaller ou la volonté d'un média web culturel régional. Presque 5 ans que l’aventure a commencé... #Yakayaller est toujours pensé, poussé, porté par sa vision du reportage, laquelle intègre sa mosaïque de présentation culturelle avec la même approche journalistique. Unique dans le sud ouest #Yakayaller c’est la dynamique d’un format bien ancré où respire la liberté de ton et d’interprétation. De la vie en long, en large et en travelling avec des courts métrages proches, mobiles à voir partout et où tout le monde trouve sa place. Un grand merci à vous qui faites #Yakayaller !

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>